hqindex

HOTELS quality Index 4T 2014 – España

 
L´année 2014 a été la confirmation de l’entrée dans une compétitivité des hôtels espagnols, selon le HOTELS quality Index, un rapport élaboré par HOTELS quality et l’Université Nebrija.

Après cinq ans d’analyse du Hotels Quality Index, l’évolution de l’indicateur étant observée pour vingt trimestres successifs – dès le 2010, jusqu’aux fins de l’année 2014-il peut prendre appui, que l’indice se stabilise, et sa signification et représentativité augmente. Spécialement par effet de l’augmentation du nombre de registres réfléchis. Dans le quatrième trimestre 2014, plus de 23.000.

L’impression générique de l’évolution montre que pour le cas de l’Espagne nous nous trouvons au seuil de la zone de compétitivité. Établie par convention, au-dessus de 8 points. Et qui depuis le dernier trimestre du 2012 des (deux ans), est passé d’une impression et une évaluation de 7,5 points, à une reconnaissance de la qualité, en pénétrant légèrement dans le domaine d’une compétitivité.

On peut affirmer que la consolidation de l’échantillon est la cause principale de la stabilité de résultats dans l’environnement de 8 points. En ne étant pas dû interpréter la descente de le dernier trimestre de 2012, depuis 8,3 à 8,1, mais comme une modification par effet de les améliorations de la représentativité de les registres inculpés.

 

Évaluation de la Moyenne Globale

4TINDEX

 

 

Vision générale des resultats

Dans le quatrième trimestre de 2014, le HOTELS quality Index en Espagne ferme en s’obstinant aux mêmes valeurs que le trimestre antérieur. L’indice reste constant dans 8,1 points. Une tendance étant perçue – avec la stabilité de l’échantillon – légèrement croissante.

  • Propreté

La propreté est l’aspect le mieux évalué et s’obstine aux mêmes valeurs du trimestre précédent, avec une note de 8,4, en moyenne pesée; mais avec de légères descentes dans toutes les catégories de moins dans trois étoiles. Dans ce cas ce sont les hôtels les plus déficients de quatre étoiles.

  • Installations

C´est un aspect est projeté par un signe négatif, en descendant la valeur jusqu’à 7,3. C’est-à-dire une dixième de moins, par rapport au trimestre antérieur; en ne arrivant pas c’est pourquoi, au niveau de une compétitivité, égal à 8 points. On perçoit que ce sont les hôtels de trois étoiles ceux qu’une moindre satisfaction montre.

  • Attention

L´attention continue d’être l’un des indicateurs mieux évalués et, dans cette occasion, à la différence de ce que, par rapport au trimestre antérieur, le facteur les installations promouvoir une dixième en passant à 8,4. Spécialement les catégories de cinq et deux étoiles.

  • Rapport qualité-prix

La perception du rapport qualité-prix augmente à nouveau dans une dixième, par rapport au trimestre antérieur. Mais la variable pis évaluée continue comme. 6,9. L’évaluation qui exige une interprétation postérieure. En particulier dans les deux étoiles.

  • Recommendation

La valeur qui mesure l’image globale que les clients emportent de l’hôtel l’avancement d’une dixième la présente, en récupérant l’évaluation de 9,5. J’augmente grâce à la meilleure note reçue par le rapport qualité-prix et l’attention reçue.

 

L´analyse par nationalité

Par rapport à l’opinion par des nationalités des niveaux de compétitivité des facteurs explicatifs de la valeur des services prêtés par les hôtels espagnols, certaine restriction a à se maintenir sur les conclusions émises. Puisque croiser un très grand nombre de nationalités, par cinq facteurs d’influence, il génère des résultats peu stables. Par cela la différence des évaluations d’un trimestre à un autre son très grands.

Par exemple, les résultats que les autrichiens évaluaient l’attention reçue, l’état des installations, du rapport qualité-prix et de la propreté de la même, dans le trimestre antérieur, il a été substantiellement modifié dans le quatrième trimestre. Elles étant projetées, les évaluations de la manière suivante dans ces moments.

Facteurs d´acceptation Major Minor
Propreté Russie(9,42) Pays-Bas (7,20)
Installations Afrique (10,00) Autriche (2,50)
Attention Amérique du Nord (9,31) Portugal (6,47)
Rapport qualité-prix Australie (9,09) Autriche (2,50)
Recommendation Asie (10,00) Amérique du Centre(9,00)

 

De cette façon il en ressortirait qui seraient africains et asiatiques les plus satisfaits avec l’hotelería espagnol. Des positions différentes de leur du trimestre antérieur. Ce que recommande agrandir beaucoup plus l’échantillon pour obtenir des résultats plus consistants.

mapa

Une analyse par les Étoiles

Les hôtels de 5 étoiles sont mieux évalués en ce qui concerne variables rattachées à la propreté, l’attention et la recommandation; en étant la qualité variable j’apprécie la meilleure évaluée à quatre étoiles, le même que les installations. En coïncidant avec les hôtels de 2 étoiles dans ce facteur.

4TEstrellas

Une analyse par la Typologie

Les hôtels urbains placés dans les villes principales de l’Espagne obtiennent des classements supérieurs dans presque aspects par rapport aux hôtels des vacances placés principalement sur la côte.

La variable unique mieux évaluée aux hôtels des vacances est la référante à l’attention reçue
 

4TTipo

 

La réflexion sur le facteur relation une qualité des prix.

Cet indicateur complexe, puisqu’il rattache dans le même indice, l’image de qualité, et l’impression sur l’influence des prix, consiste en ce qu’il présente les moindres valeurs. Remarquons que depuis le dernier trimestre de 2012, jusqu’au quart de 2014 il a évolué depuis

2012 1T 2012 2T 2012 3T 2012 4T 2013 1T 2013 2T 2013 3T 2013 4T 2014 1T 2014 2T 2014 3T 2014 4T
6,1 6,4 6,7 6,9 7,1 7,0 6,8 6,9 6,8 6,8 6,9 6,9

 

La première évaluation elle peut être interprétée comme contraire puisque, par rapport au dernier trimestre de 2014, cet indicateur offre le pire résultat. C’est-à-dire 6,9. Puisque même les installations, qui n’offrent pas non plus de très brillants résultats – seulement dans l’environnement de 7,0-ils sont au-dessus de la dite valeur.

 

Il est considéré comme première conclusion de cette réflexion, qu’un indicateur mixte, composé de deux variables (une qualité et un prix) que présente une valeur de l’environnement de sept points nous semble positif la projection. Il est évident que si la qualité se maintient constante et les prix montent, l’effet sera régressif sur l’indicateur. Maintenant bien au contraire, si désire se maintenir un outil de contrôle de l’indicateur calidad/precios et la perception des améliorations de la qualité améliore le résultat il sera favorable.

 

Si nous supposons une vision de la qualité élevée, entre 8 et 8,5, et une perception acceptable des prix (entre 6 et 8), l’effet de la réaction sera égal à RCP = [IC* (IP*0,1)]= 8,25*0,7= 5,775.

Maintenant bien, si la perception de qualité atteint la valeur 9 et un effet des prix s’obstine aux mêmes valeurs, la relation la qualité des prix sera égale, pour cette simulation à 6,3.

 

C’est-à-dire, ce mécanisme de contrôle de la qualité par rapport aux prix, il a à considérer le facteur les prix de manière inverse. Meilleur quand ce seront les prix l’impression du facteur du prix croîtra. Au contraire, si les prix tendent à monter d’une manière disproportionnée l’effet devra réduire la perception de la qualité.

 

Ce qui signifie, que la réponse du client sur l’indicateur, pourrait seulement être maxime s’il était donné, le cas dont son impression sur la qualité atteindra une valeur> 9,5; et la réponse sur son interprétation des prix atteignait une valeur minimale (entre 9 et 9,5) ce qu’il signifie sa pleine acceptation des niveaux de prix (8,8).

 

Il est observé donc, chaque fois qu’un Indicateur de Qualité / de Prix, j’ai surpassé un coefficient de 6 est déjà très acceptable ou très positif.

 

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.